Un t-shirt éthique et chic pour nos stagiaires QSF

Micro-Recyc a décidé de faire appel à la coopérative montréalaise fibrethik pour la réalisation de Tshirt destinés à nos stagiaires Québec Sans Frontières. Pourquoi avons nous fait ce choix ? Tout simplement parce qu’il nous semblait essentiel d’avoir des t-shirt fabriqués dans de bonnes conditions respectueuses de la nature mais aussi des humains avec du coton certifié biologique et équitable ! Or fibrethik ne fournit que ce type de produit, de plus c’est une coopérative de solidarité à but non lucratif située pas loin de nos locaux à Montréal.

Des champs de coton jusqu’au usines de confection Fibrethik travaille essentiellement avec deux groupes de producteurs de coton en Inde : Gujarat  et l’Andrah Pradesh  dans les deux situations il s’agit de coopérative. Dans le cas de Gujarat la coopérative s’est donnée pour mission d’améliorer l’environnement économique, naturel et social des petits producteurs de coton. Cela a permis de limiter autant l’exode rural que que l’appauvrissement grandissant des sols ou encore le manque criant d’accès au marché du coton des agriculteurs. Les actions de la coopérative couvrent plusieurs points comme la formation gratuite, la fourniture des intrants (graines, fertilisants) ou encore l’aide à la vente. Concernant la coopérative de l’Andrah Pradesh, l’idée est simple dans le sens ou il s’agit de supprimer les produits chimiques et donc de supprimer les dépenses qui y sont associées. La démarche c’est aussi de donner un meilleur prix pour le coton, d’en améliorer sa qualité et de vendre directement le coton des producteurs.

Voila pour le coté production mais qu’en est il de la confection ? Une fois récolté le coton est nettoyé et filé pour obtenir le fil avec lequel on va faire le tissu.  Une grosse partie du coton venu de l’Andra Pradesh est transformé dans une usine de Calcutta. Cette dernière est historiquement une pionnière du commerce équitable en Inde. Depuis 5 ans l’entreprise à même abandonné le coton conventionnel pour ne faire plus que du biologique et équitable. Démarche respectable pour cette entreprise familiale fondée en 1934 qui emploie actuellement 300 employés. Il  y a également une deuxième usine de confection avec laquelle travaille Fibrethik qui est située dans la ville de Tirupur au sud de l’Inde. Cette usine a la particularité de fournir du travail à des populations féminines issues de communautés pauvres, de plus cette usine se fournit en coton bio auprès de la coopérative de Gujarat.

L’impact du commerce équitable est évident dans ce cas de figure que se soit sur l’aspect écologique et social. En effet alors que l’industrie paye les ouvrières à la pièce en procurant un salaire moyen de 100 rupies par jour  (2.50CAD), l’entreprise paye une ouvrière 140 roupies par jour (3.50CAD). De plus l’usine de  Tirupur participe au financement de la construction d’un hôpital traitant les malades atteints du cancer au Kérala (état  le plus touché en inde) Comme quoi il est possible d’être prospère de partager équitablement les richesses et de contribuer au bien de la communauté. Voici une fois de plus de bonnes raisons de soutenir ce type de pratique.

Le site de Fibrethik c’est ICI

Publicités

À propos de Micro-Recyc-Coopération

Entreprise d'économie sociale qui recycle les vieux ordinateurs fonctionnels au Québec pour en faire bénéficier les écoles universités des pays défavorisés du sud (Afrique, Cuba, Haïti)

Publié le février 22, 2012, dans Cameroun stage, L'actu de l'organisme, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :