Archives de Catégorie: Environnement

Tout ce qui touche l’information sur l’environnement, l’écologie et l’actualité qui y est associée

Sensibilisation et éducation du public : nos actions au Québec

Micro Recyc a  tenu sur Montréal et sa région plusieurs  kiosques d’information  qui portent sur l’importance de la réutilisation des déchets électroniques et la préservation des ressources naturelles.  Le public visé était principalement les jeunes dans les universités et CEGEP qui sont bien souvent de grands consommateurs de produits électroniques. Nous avons également participé aux nombreux évènements reliés à la protection de l’environnement tels que tels que la semaine de la réduction de déchets, le salon de l’environnement de Polytechnique et la conférence «Partnership for the Living City »

Kiosque de sensibilisation que Micro Recyc tient dans les écoles, CEGEP, universités

Kiosque de sensibilisation que Micro Recyc tient dans les écoles, CEGEP, universités

Une trousse de sensibilisation faite maison
Pour donner plus d’Impact à nos actions de sensibilisation nous avons développé une trousse de sensibilisation composée d’une vidéo et d’outils pédagogiques qui sont utilisés dans les ateliers que nous tenons dans centres communautaires les écoles et universités.  Notons au passage que la vidéo à été développée en interne par Karin Araujo Flores qui est notre responsable de la sensibilisation et des …. De plus cette trousse à été possible grâce au soutien financier de Cecosol et de l’AQOCI.
La vidéo est un bon moyen retenir d’avantage l’attention du jeune public des CEGEP et des universités mais surtout un outil pour engager les jeunes à agir. Nous nous sommes rendus compte également que la sensibilisation est encore plus efficace lorsqu’elle est suivi d’actes concrets que se soit par la collecte de matériel informatique ou encore par la participation à nos ateliers de création de bijoux et d’objets décoratifs avec des e-déchets.

Témoignages sur de nouvelles façons de recycler: c'est ce que présente la vidéo sensibilisatrice concoctée par Micro Recyc

Témoignages sur de nouvelles façons de recycler: c’est ce que présente la vidéo sensibilisatrice concoctée par Micro Recyc

De nouvelles façons de sensibiliser
En 2013 Micro Recyc a tenu à développer de nouvelles façons de faire pour sensibiliser le public. Raison pour laquelle l’emphase a été mis sur les ateliers Eco Tic Chic qui avaient été expérimentés avec la créatrice Chantal Ménard à partir du printemps 2012.
Cette initiative nous a permis de rendre plus dynamiques et créatives nos actions de sensibilisation. Ainsi il y a eu des actions menées auprès des particuliers lors des ateliers de création donnés dans nos locaux auprès des enfants et des adultes mais nous avons également donné des ateliers de sensibilisation dans les centres communautaires et des bibliothèques à Montréal, comme celui donné dans celle de Saint Léonard à Montréal Nord. Plusieurs interventions ont également été réalisées dans les Cégeps. Le fait de créer des bijoux ou des objets décoratifs avec de vieux morceaux électroniques possède une symbolique forte autant d’un point de vue créatif qu’environnemental et permet de faire plus facilement passer nos messages.

Atelier donné lors des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale

Atelier donné lors des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale

 

Creation faite par un enfant participant à l'atelier de création donné à la bibliothèque de St Léonard

Création faite par un enfant participant à l’atelier de création donné à la bibliothèque de St Léonard

 

Bijoux réalisés avec de vieux composants électroniques - Création Chantal Ménard - Modèle Fadila Fariss - Photographe Pierre Ouimet

Bijoux réalisés avec de vieux composants électroniques – Création Chantal Ménard et Gina Simard  – Modèle Fadila Fariss – Photographe Pierre Ouimet

 

Pour en savoir plus sur Micro Recyc, visitez notre site web

Publicités

Recycler ou Réutiliser, quelle différence cela fait-il ?

Matériel informatique réutilisé par Micro Recyc Coopération au Québec pour équiper une école en Haïti

Matériel informatique réutilisé par Micro Recyc Coopération au Québec pour équiper une école en Haïti

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à connaître la fameuse règle des 3R, Réduire – Réutiliser – Recycler, une base pour la gestion durable des matières résiduelles. Elle se décline parfois sous la forme 3RV, en ajoutant la Valorisation à la stratégie.

Réduire, c’est d’abord minimiser la consommation de biens ou d’énergie à la source pour que moins de déchets risquent d’être produits au final. Réutiliser, c’est réemployer des produits qui ont encore du potentiel d’utilisation et n’ont pas à être considérés comme déchets. Enfin recycler, c’est récupérer les matières premières contenues dans le produit en fin de vie pour recréer de nouveaux produits par la suite.

Le recyclage est bien sûr une démarche bénéfique car il évite la production de nouvelles matières premières et réduit les pollutions de décomposition mais il doit n’être utilisé qu’en dernier recours. Pourquoi ? Car recycler génère très souvent une perte de ressources, la matière recyclée est bien moindre par rapport à la quantité de matière recyclable à l’origine, et le processus utilise une quantité d’énergie considérable avec le tri, le transport, la transformation et la production de nouveaux produits.

Avant le recyclage, il faut donc considérer la réutilisation. Ce qui est réparable devrait continuer à être utilisé, devrait être conservé dans un cycle de vie et ne pas devenir un déchet.

Photo, source: www.glougloutons.com

Photo: glougloutons.com

Prenons un exemple simple : les bouteilles en verre. D’un côté, nous avons une politique de recyclage simple avec une collecte de bouteilles dans de grands conteneurs disposés dans les rues. Lorsque la bouteille est jetée, elle se casse dans le conteneur et ne reste donc que des morceaux de verre ; les morceaux seront triés, nettoyés, fondus en pâte de verre puis seront reconditionnés en nouveaux objets contenant du verre. D’un autre côté, la politique sera celle de bouteilles consignées à retourner dans les magasins, et donc de réutilisation. Le consommateur rapporte sa bouteille, elle sera nettoyée puis réemployée sans transformation. Le cycle est évidemment plus court, la bouteille conserve sa valeur et ne devient plus un déchet dont le traitement nécessite une utilisation excessive d’énergie.

Cette logique doit être rapportée à tout type d’objet, il faut utiliser la valeur des biens au maximum, mais d’autant plus dans le cas des équipements électroniques. En effet, au sein des ordinateurs notamment, les composants sont extrêmement nombreux donc recyclables seulement en fractions très divisées et avec une forte perte de ressources (un ordinateur recyclé ne peut devenir un autre ordinateur identique) ; ces composants sont aussi constitués d’une multitude de matières rares et dangereuses, difficiles à traiter, et qui risquent de générer des résidus toxiques dans l’environnement ; et enfin le réemploi évite la production de nouveaux appareils et donc évite une utilisation supplémentaire de ressources.

La philosophie émergente « du berceau au berceau » semble pertinente et bien imagée : empêcher que les produits connaissent « la tombe » en leur redonnant plusieurs vies, et tendre vers un idéal où le principe même de déchet disparait.

Réparons, usons nos appareils jusqu’au bout. Cet ordinateur qui ne vous semble plus assez performant n’est pas en fin de vie, il possède encore une grande valeur qui pourra certainement satisfaire des populations dans le besoin.

Article: Mael Houyau

Et si on transformait nos vieux ordinateurs en… Bijoux !?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Venez découvrir la nouvelle session de printemps des ateliers Eco-Tic-Chic ou vous apprendrez à créer vos propres bijoux à partir de vieux ordinateurs. Une série thématique de 5 ateliers sera proposée du 5 avril au 3 mai pendant laquelle vous y découvrirez tout ce qu’il faut pour faire vos bijoux. Vous pourrez créer de magnifiques colliers, bracelets et boucles d’oreilles, Mais surtout ce que vous ferez sera une création unique (tout comme vous). De plus vous avez une enseignante pour vous montrer le maniement des outils mais aussi tous les trucs et astuces à savoir. Enfin ce que nos participantes apprécient par-dessus tout c’est l’ambiance conviviale et décontractée qu’il règne dans les ateliers.

La beauté de la chose c’est de créer tout en recyclant autrement dit, les ateliers Eco Tic Chic sont une activité écologique et sensibilisatrice. En effet tout en créant vous évitez à tous ces déchets électroniques de polluer l’environnement et autant dire qu’il y a de quoi en matière de e-déchets, On a bien souvent en tête ces épouvantables images d’enfants qui trainent dans les grandes décharges à ciel ouvert pour ramasser des déchets en espérant les revendre.

Eco-Tic-Chic c’est une initiative de l’organisme d’économie sociale Micro-Recyc-Coopération qui donne une seconde vie au vieux matériel informatique pour en faire bénéficier les populations défavorisées. Priorisant le réemploi des ordinateurs usagers Micro-Recyc remet à neuf ces derniers pour les envoyer dans les écoles en Haïti en Afrique… Mais qu’arrive-t-il lorsque ces vieux ordinateurs ne fonctionnent plus? Raison pour laquelle Micro-Recyc tient à sensibiliser le public en proposant des ateliers créatifs démontrant que des solutions existent et que chacun peut faire sa part !

Le temps est donc à l’action mais aussi à la création, Raison de plus pour venir participer aux ateliers Eco-Tic-Chic, Ainsi vous vous ferez plaisir tout en posant des gestes concrets pour l’environnement pas belle la vie ?

Venez découvrir les différentes formules proposées (à l’unité, session de 5 cours, cours spéciaux…), avec des tarifs attractifs.

Les outils sont fournis. Inscription et renseignements sur : Ecotichic.wordpress.com; Tél : (514) 227-5776

Micro-Recyc sélectionné au Forum International Francophone du Niger

Bonne nouvelle pour Micro-Recyc Anna-Gina Bazinet  notre adjointe au programme  Québec Sans Frontières  fait partie des cinq personnes au Québec à être sélectionnée pour participer en 2012 au Forum International Francophone « Jeunesse et emploi verts » qui se tiendra du 16 au 20 janvier 2012 à Niamey au Niger. Cet événement se déroulera dans le cadre du processus préparatoire à la conférence internationale Rio+20.

Le Forum a pour objectif de permettre à la jeunesse francophone de partager ses expériences en vue d’apporter une contribution originale à la Conférence Mondiale de Rio 2012. Notamment en réalisant des propositions concrètes sur la solidarité internationale et intergénérationnelle par la promotion et le développement « d’emplois verts » accessibles aux couches sociales les plus vulnérables. En plus du forum au Niger il y aura également une plateforme numérique en ligne qui précédera et prolongera l’événement physique.

Notons que 630 candidatures ont été reçues pour participer à l’évènement et que l’ensemble des participants du forum ont été sélectionnés sur la base d’un concours en fonction de leur expérience dans le domaine des emplois verts, de leur engagement associatif et de leur participation au forum virtuel. Félicitations aux candidatures québécoises qui ont été sélectionnées et rendez-vous pour la cérémonie d’ouverture le 16 janvier 2012.

C’est le temps des fêtes !

Vous souhaitez vous faire plaisir avec un bel ordinateur pour Noël ? Voila qui est parfait ! Toutefois avant de jeter votre vieux PC qui marche encore, donnez lui une seconde vie en l’apportant à Micro-Recyc, qui se fera un plaisir de le remettre à neuf et de l’envoyer dans des écoles, universités, des pays du sud. Ces derniers ont de gros besoins mais ils n’ont pas forcément les moyens de s’équiper adéquatement financièrement. et cela s’applique aux produits informatiques en général (imprimante, scanner, écran…) En procédant ainsi cela permet d’agir à deux niveaux, le premier est écologique puisqu’il permet d’éviter le démantèlement des pièces et de finir dans les sites d’enfouissements, source dramatique de pollution. Le deuxième niveau est une portée sociale puisque les ordinateurs sont des outils qui aident les élèves dans leurs scolarités en Haïti, Afrique, et à Cuba. De plus notre activité permet aux jeunes québécois et aux immigrants de pouvoir bénéficier d’expériences significatives facilitant l’intégration du marché du travail. Ah j’oubliais vous bénéficiez en plus d’un reçu d’impôts équivalent à la valeur marchande de votre matériel lorsque vous nous apportez votre vieux PC ça c’est le triple effet « Recyc cool ».

Micro-Recyc-Coopération est situé au 7000 Avenue du Parc à Montréal – Québec – tél : (514) 227-5776 info@microrecyccoop.org – Nous vous invitons à visiter notre site internet

Recycler avec imagination !

Semaine québécoise de la réduction des déchets

Du 16 au 23 octobre c’est la 11 ieme édition de la semaine québécoise de réduction des déchets. Micro Recyc vous invite à réduire la quantité de déchets informatiques. En effet  pendant cette semaine l’accent est mis sur l’approche des 3R à savoir Réduction, Recyclage, Réemploi. C’est l’occasion pour notre organisme de rappeler l’importance de ne pas jeter son vieux matériel informatique dans la rue et de le rapporter à un organisme comme le notre qui favorise le réemploi particulièrement bénéfique socialement et écologiquement.

Il est bon de savoir que lors d’une utilisation normale du matériel informatique (exemple un PC) de nombreux produits, composants sont sans danger. Mais lorsque ces produits sont abandonnés, les substances présentes dans un ordinateur peuvent devenir toxique par le manque de stabilité. Ainsi, un écran à tube cathodique est constitué de PVC (polychlorure de vinyl) produisant des toxines toxiques lorsqu’il est incinéré. Un écran contient jusqu’à 4 kg de plomb que l’on retrouve au niveau de l’entonnoir et dans ses composants électroniques. On trouve également dans un moniteur du baryum et du phosphore des éléments toxiques pour l’environnement mais aussi pour la santé humaine. L’unité centrale est elle aussi constituée de produits comme le béryllium, le plomb et le chrome hexavalent2.

le matériel électrique et informatique est constitué aussi d’ Agents ignifuges bromés dont certains sont en laboratoire des perturbateurs endocriniens avérés, qui affectent l’environnement, mais auxquels les personnes qui démontent ou cassent du matériel électronique sont particulièrement exposées (Une étude suédoise a mesuré les taux de PBDE dans l’organisme de différentes catégories de travailleurs, montrant que les recycleurs de déchets électriques et électroniques étaient particulièrement touchés.

Socialement le réemploi du matériel permet à Micro Recyc, d’agir en local en accueillant des stagiaires des immigrants permettant ainsi de favoriser l’insertion professionnelle en bénéficiant d’ une expérience significative sur le marché du travail. En global grâce aux milliers d’ordinateurs recyclés Micro Recyc permet aux populations du sud d’accéder à L’outil informatique particulièrement précieux dans les écoles et les universités

D’un point de vue écologique notre organisme a réutilisé pas moins de  8700 ordinateurs qui auraient du finir dans des décharges. Selon statistiques canada il y aurait 140 000 tonnes de déchets informatiques qui finissent chaque année dans les sites d’enfouissements. Lorsque l’on connait la toxicité de certains composants cela fait réfléchir mais aussi pousse à agir (et c’est le plus important). Pour cette raison nous encourageons les particuliers mais aussi les entreprises et institutions à favoriser la réutilisation de leur vieux matériel  à plus forte raison lorsqu’il y a renouvellement de leur parc informatique. Penser au recyclage des déchets pendant la semaine c’est bien mais le faire à l’année longue c’est encore mieux !

Source : wikipedia

Pour contacter Micro Recyc : tél 514 227 5776 site web : www.microrecyccoop.org – Infos à la rubrique contact

Quoi faire de son vieux PC ?

Vous avez un vieil ordinateur qui fonctionne encore mais qui est technologiquement obsolète ! ? Surtout ne le jetez pas, apportez le dans nos locaux ! Micro Recyc réutilise le vieux matériel informatique au Québec pour lui donner une seconde vie. Comment me direz vous ? Tout simplement en récupérant les ordis en état de marche, en le remettant à niveau et ensuite en les envoyant la ou les besoins sont les plus criants. Autrement dit nous envoyons ce matériel dans les pays du sud tels que l’Afrique, Cuba, Haïti et nous en faisons bénéficier les écoles, universités ainsi que les organismes associatifs. Tout le monde est gagnant puisque le donateur bénéficie d’un reçu pour ses impôts. Ce reçu est équivalent à l’évaluation faite de son matériel, ce qui compense très vite la contribution de 10 dollars demandée par ordinateur apporté. Par exemple vous apportez votre vieux PC est évalué à 150 dollars vous recevez un reçu du montant de 150 dollars (déductible de vos impôts) et on rajoute les 10 dollars de votre contribution pour votre PC apporté soit un montant total de 150 + 10 dollars soit 160 dollars que vous pourrez déduire de vos impôts. Dernier point la contribution demandée sert à la remise à niveau technique de l’ordinateur, l’effacement des données ainsi que tout ce qui est associé aux frais d’expédition…

En plus d’aider des populations qui en ont cruellement besoin cela permet surtout d’éviter à ce matériel de finir dans des lieux d’enfouissements qui sont de véritables catastrophes écologiques. Rien qu’au Canada ce n’est pas moins de 140 000 tonnes de matériel qui finissent dans les lieux d’enfouissements… chaque année ! Il y a donc matière à prise de conscience surtout en occident ou nos habitudes de consommation ont une répercussion indiscutable sur l’environnement; le casse tête que représente la gestion des déchets électroniques le démontre chaque jour. Sans rentrer dans la paranoïa ou tomber dans une culpabilité exacerbée il reste à chacun de prendre ses responsabilités pour recycler ses produits mais il est également essentiel que les individus se rapprochent d’organismes écologiquement responsables et réciproquement, en effet l’urgence est telle que les actions doivent se faire à tous les niveaux y compris institutionnel.

Pour apporter votre matériel vous pouvez venir dans nos locaux situés au 7000 avenue du Parc à Montréal. Nos horaires d’ouverture sont du lundi au vendredi de 9h à 17h. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 514 227 5776 ou par fax 514 227 0020.