Archives du blog

Le sceau d’eau

C’est en venant en Afrique que l’on peut prendre conscience de l’importance de certains éléments qui nous sont presque banale au Québec.

Par exemple, l’eau!! On peut tout de suite oublier de prendre une bonne douche chaude en revenant du travail. L’eau qui sort des tuyaux est tellement glacée qu’elle me coupe le souffle à tout coup. Et cela c’est, si l’eau courante fonctionne. Bien sûr, il y a une installation de salle de bain avec un évier, une toilette et une pomme de douche dans ma famille. Mais je peux compter sur les cinq doigts de ma main les fois où j’ai pris une douche avec de l’eau qui sort du mur. Alors, depuis le début, je me suis habitué au lavage du corps avec un sceau.  Comment est-ce que l’on remplit ces seaux???

On s’arrange comme on peut!! La première façon est que, lorsque nous avons la chance de voir apparaître l’eau courante, c’est la folie dans la maison. Tout le monde s’affaire à remplir tous les contenants possibles. Deux personnes sur le robinet de la cuisine, deux autres sur la douche et les autres acheminent les contenants à destination. Ensuite, après avoir participé à cette course et m’être assuré que tous les contenants sont bien remplis, je prends mes accessoires de douche et je file dans la salle de bains. J’ouvre le robinet et … pas de chance, l’eau est déjà repartie…

La deuxième façon est que, lorsque les réserves d’eau commencent à s’épuiser, et qu’une bonne pluie torrentielle s’abat sur le village, tout le monde court à l’extérieur pour placer les sceaux de façon à ce qu’ils se remplissent. Alors on se lave avec une bonne eau tombant du ciel!

Et finalement, la troisième façon est que, si les deux premières ne se produisent pas, les enfants partent chacun avec deux gros bidons les remplir à environ 30 minutes de marche de chez nous.

Alors voilà comment ma relation avec l’eau est devenue beaucoup plus importante pour moi. Heureusement, dans le village où nous sommes, nous avons toujours accès à l’eau que ce soit d’une façon ou d’une autre. Il y a beaucoup d’autres endroits ici où ce n’est pas aussi facile. C’est pourquoi maintenant j’apprécie énormément cet élément de la nature!!

Témoignage de Marie-Lou Bouchard Gauvin

Publicités

Photos de la 3ieme formation QSF

Ce samedi  21 janvier se déroulait dans les locaux de Micro-Recyc la troisième formation pour les stagiaires du programme Québec Sans Frontières. Au programme il y avait un cour animé par Étienne Dion Marcil qui est l’accompagnateur du groupe sur le démontage d’un ordinateur, avec des explications sur les principaux composants contenus dans une unité centrale. Lors du week end d’ autres aspects ont été évoqués comme la transmission des connaissances, le dimanche la formation s’est poursuivie dans les locaux d’Oxfam…  Ci dessous les photos de la formation animée par Étienne avec en prime une photo de groupe (sous l’œil bienveillant de Nelson Mandela).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des nouvelles du projet QSF

Ça y est on les a nos candidats ! Nos six stagiaires ont été sélectionnés et ont même commencé leur formation. Cette belle équipe aura l’immense privilège d’aller en 2012 au Cameroun pour aider les jeunes populations locales et les agriculteurs à  s’approprier l’outil informatique. Le stage se déroulera en 2012 à partir de mai dans un centre communautaire du village de Mbouroukou-Mélong pour une durée de 70 jours. Plusieurs objectifs sont associés au projet parmi lesquels: la promotion des TIC (Technologies de l’Information et des Communications) comme moyen de développement local auprès des populations visées, l’élaboration d’outils de formation adaptés aux besoins des populations visées, animation du centre et formation des membres dans l’utilisation de l’outil informatique… L’idée en toile de fond est de contribuer à réduire la fracture numérique entre le Nord et le Sud.

Notre équipe de stagiaires aura pour mission de poser les  fondations du projet. Le groupe est composé des stagiaires suivants: Antoine Beaulieu, Hattie Champagne, Diana Mora, Laurence Campeau, Vanessa Gagné-Babin, Marie-Lou Bouchard-Gauvin, le groupe sera encadré par Étienne Dion Marcil qui est l’accompagnateur, enfin le projet sera piloté depuis Montréal par Anna Ginet Bazinet qui est l’adjointe au programme Québec Sans Frontières.

Micro-Recyc-Coopération – tél : (514) 227-5776 – info@microrecyccoop.org – site internet