Stagiaire en organisation d’événement recherchéE

recherche-stagiaireDans le cadre de nos 12 ans, Micro-Recyc-Coopération organise une grande soirée bénéfice le 2 mai prochain. Nous sommes à la recherche d’une personne pour nous appuyer dans nos diverses tâches de communication et d’organisation (disponible à temps plein ou à temps partiel). Le stage est non rémunéré et se fait un contexte de travail chaleureux.

Lieu de stage: Montréal
Durée du stage: 16 mars au 2 mai 2015
Nombre d’heures: Temps plein ou temps partiel (lundi au vendredi)
Rémunération: Non-rémunéré
Nombre de poste disponible: 1

Contexte
Micro-Recyc-Coopération est un organisme de coopération internationale qui œuvre depuis 12 ans dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Nous visons à faciliter l’accès, le transfert et l’appropriation des TIC afin d’améliorer l’empowerment des populations désavantagées. Nous faisons la collecte de matériel informatique usagé pour en faire bénéficier les populations défavorisées du sud (Afrique et Haïti) dans le domaine de l’éducation en créant des laboratoires informatique. Nous offrons aussi des ateliers de sensibilisation à la consommation responsable dans les écoles et universités.

Mandat
– Participer à l’élaboration d’un plan de commandite
– Chercher des donateurs
– Collaborer avec la responsable dans la coordination des activités et des bénévoles
– Participer à l’organisation de l’événement
– Appuyer l’organisme dans la promotion de l’événement
– Apportez de nouvelles idées
– Participer à l’événement qui se tiendra le 2 mai prochain

Compétences recherchées
– Formation ou expérience en organisation et/ou en planification d’événement, soirée bénéfice
– Bonne capacité de communication
– Maîtriser office (Word, Excell…)
– Débrouillardise et autonomie
– Avoir de l’initiative et de la créativité
– Connaissance du milieu coopératif (un atout)
– Intérêt pour le milieu de la coopération internationale
– Parler anglais (un atout)

Pour soumettre sa candidature:

Faites parvenir votre Curriculum Vitae, votre lettre de présentation à l’adresse courriel suivante: info@microrecyccoop.org au plus tard le 12 mars 2015

Kiosque Micro Recyc à l’Université de Montréal

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le cadre de la semaine interculturelle à l’UDM nous avons tenu un kiosque de sensibilisation et participé à un 4 @ 7 sur les stages en coopération. Nos stagiaires Québec Sans Frontières 2014 du Costa Rica ont réalisé une belle présentation de leur expérience et on pu partager des bienfaits que ce que cela leur a apporté. En plus de Micro Recyc il y avait également la présence de l’organisme Tous les enfants du Monde dont un participant nous a fait un beau témoignage et partage d’expérience. Le 4@7 c’est terminé par une présentation de l’organisme Horizon Cosmopolite qui propose une multitude de destination et de séjours en coopération dans divers pays. Notre organisme propose également en plus des stages QSF des séjours sur mesure en Afrique en Haiti dont la vocation est d’appuyer nos partenaires dans leur projet de développement. Contactez nos spécialiste en la matière: Anna Gina Bazinet au 514 227 5776.

 

Les photos d’Ayiti la !

Micro Recyc tenait un kiosque et un atelier causerie vidéo à la Tohu du 10 au 12 janvier dans le cadre de l’évènement Ayiti la! commemorant les 5 ans du séisme en Haïti. C’est une belle initiative qui regroupait plus de quarante groupes, organismes et artistes avec des ateliers, des conférences, des projections de films… Nous étions ravis d’y retrouver nos homologues de Cyclo Nord-Sud qui étaient également présents. Un grand merci à l’Aqoci, la Tohu, la maison d’Haïti ainsi que leurs partenaires et autres organismes pour avoir mis sur pied cette commémoration pour garder en mémoire ce qu’a vécu le peuple haitien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez également voir d’autres photos de l’évènement sur Québec Inspire

Micro recyc présent à AYITI LA !

Micro Recyc à l'évenement AYITI LA !

Micro Recyc à l’évènement AYITI LA !

Dans le cadre de l’événement AYITI LA,  Micro Recyc tiendra un kiosque et un atelier causerie sur nos interventions en Haiti dans le domaine de l’informatisation des écoles et dans la mise en place d’un centre de savoir. Également au programme: l’intervention de notre collaborateur Fabian Rodriguez spécialiste du logiciel libre qui nous partagera son expérience de terrain. Nous présenterons à cette occasion un diaporama de nos actions ainsi qu’une vidéo que Fabian a réalisé juste après le séisme.

En résumé:
Quoi: atelier causerie de partage d’éxpérience sur:
– l’informatisation des écoles en Haiti,
– l’implantation d’un centre de savoir
– le logiciel libre
– l’espoir, le dynamisme haitien, la jeunesse…
Quand: Dimanche 11 janvier de 18h30 à 19h30
Oû: à la La TOHU
C’est combien: gratuit et ouvert à toutes et tous !

Ayiti la est un événement de commémoration du 5ieme anniversaire du séisme en Haiti. Souvenez vous ca se passait le 12 janvier 2010 ou un séisme de magnitude 7 frappait la capitale de Port-Aux-Princes et ses environs causant la perte de milliers de vies. Pour ne jamais oublier la Maison d’Haïti et la TOHU organisent trois jours d’activités de commémoration qui se tiendront à la TOHU, et qui ont été mises sur pied par plus de quarante groupes, organismes et artistes.

kiosque Micro Recyc: le dimanche 11 en soirée et le lundi 12 janvier de 12h à 17h. De plus c’est gratuit alors venez en nombre !
La programmation complète d’Ayiti la est à découvrir ICI

Contact & infos: Franck Billaud – 514 227 5776 – franckbillaud@microrecyccoop.org – info@microrecyccoop.org – microrecyccoop.org

5@7 atelier de création et causerie: « Donnez une deuxième vie à votre ordinateur et votre vélo »

LOGOS communiqué 2Montréal, le 3 novembre 2014 – Votre vélo et votre ordinateur commencent à vieillir, mais fonctionnent toujours? Découvrez comment ils peuvent être mis en valeur et changer des vies au Sud. Dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale, Micro-Recyc et Cyclo Nord-Sud invitent les citoyennes et les citoyens à un atelier de création à partir de pièces d’ordinateurs et de vélos recyclés, précédé d’une causerie sur le thème de la récupération.

La causerie mettra en lumière comment un ordinateur et un vélo, même s’ils sont vieux ou désuets, peuvent être d’une grande utilité dans les pays du Sud en facilitant l’éducation et l’autonomisation des populations moins nanties. L’atelier de création, de boucles d’oreilles, colliers ou portes-clés, quant à lui, est une façon agréable, simple et ludique de revaloriser des objets inutilisés.

La rencontre aura lieu au Café l’Artère situé au 7000, avenue du Parc, Montréal (métro Parc).

  • Accueil : 17 h 30
  • Causerie : 18 h
  • Atelier de création : 19 h

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) organise les Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) du 6 au 16 novembre, dix jours au cours desquelles une dizaine d’activités au programme permettent de s’informer sur les enjeux actuels de la solidarité internationale.

Micro-Recyc facilite l’accès, le transfert et l’appropriation des technologies de l’information et de la communication (TIC) afin d’améliorer l’autonomisation des populations désavantagées.

Cyclo-Nord-Sud récupère les vélos inutilisés au Nord et les expédie aux communautés défavorisées du Sud afin qu’ils servent d’outils de développement.

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (l’AQOCI) regroupe 69 organisations de 13 régions du Québec qui œuvrent, à l’étranger et localement, pour un développement durable et humain.

Source : Lucie Poulin, coordonnatrice aux communications
communication@cyclonordsud.org – 514 843-0077

logo_MRC_rvb bdÀ propos de Micro-Recyc-Coopération

Micro-Recyc est un organisme de coopération internationale et d’économie sociale basé au Québec et actif depuis 2003. Si au départ il s’agissait uniquement d’envois d’ordinateurs, les choses ont évoluées avec l’installation de classes informatiques dans les établissements d’enseignement des pays du sud, ainsi que la mise en place de centres de savoir, avec un objectif commun : faciliter l’éducation et l’autonomisation des populations défavorisées avec l’outil informatique. Ce dernier point implique un appui en formation et encadrement. Le simple fait de savoir utiliser un ordinateur peut changer beaucoup de choses pour un individu; d’où notre vision qui est de : valoriser l’humain par les TIC.

Classe informatique en Haiti

Classe informatique en Haiti

Notre mission
Faciliter l’accès, le transfert et l’appropriation des TIC afin d’améliorer l’autonomisation des populations désavantagées.

Le double impact de Micro-Recyc
1) Formation / éducation
Au Québec : nous permettons à des jeunes de pouvoir se former comme technicien informatique et ce sont ces jeunes Québécois qui préparent le matériel des écoles du Sud
Au Sud : les élèves peuvent s’approprier l’outil informatique facilitant leurs études.
2) Écologie / environnement
Au Sud et au Nord : Prolonger la vie des TIC évite de remplir les sites d’enfouissement
Au Québec : Micro-Recyc sensibilise la population aux bienfaits du réemploi des TIC

Micro-Recyc en chiffres
13 560
ordinateurs et écrans réutilisés, ce qui représente :
195 tonnes de e-déchets sauvés des dépotoirs et sites d’enfouissement
450
Organisations bénéficiaires dans l’éducation et le communautaire
50 000 Individus bénéficiaires
10 pays d’intervention (Burkina, Cameroun, Cuba, Haïti, Gabon, Madagascar, Niger…)

Nos services
· Fournir du matériel informatique
· Mise en place d’espaces informatiques
· Mise en place de centres de savoir et de valorisation
· Formation et appui technique
· Stages en local et à l’international


Site internet : www.MicroRecycCoop.org
Contact : info@microrecyccoop.org
Facebook/microrecyc & Linkedin

7000, avenue du Parc, local 103 – Montréal, Québec, H3N 1X1
Téléphone : 514 227-5776 – Télécopieur : 514 227-0020

À propos de Cyclo Nord-Sud

LogoCNS_slogan_FR_noir_br

En 15 ans, Cyclo Nord-Sud a développé une expertise exemplaire en solidarité internationale. Au Sud, l’organisme a développé, en collaboration avec des organismes locaux, des projets vélo dans 18 pays d’Afrique et d’Amérique latine qui favorisent la mobilité, la responsabilité citoyenne, l’autonomisation des femmes et le financement d’initiative en santé et en éducation dans les communautés. Au Nord, Cyclo Nord-Sud favorise la récupération de biens encore durables en sensibilisant et en engageant les citoyens de tous âges.

Vélos Cyclo Nord Sud pour des élèves en Haiti

Vélos Cyclo Nord Sud pour des élèves en Haiti

Chaque année, une soixantaine de collectes aux quatre coins du Québec et en Ontario permettent d’amasser près de 4 000 vélos. En 15 ans, c’est plus de 730 collectes de vélos qui ont été organisées bénévolement totalisant 50 000 vélos.

La mobilité est un élément crucial pour les populations démunies. Elle leur permet d’améliorer leur productivité personnelle, ce qui fait souvent la différence entre la misère et un niveau de vie décent. Écologique, performant, peu coûteux et facile d’entretien, le vélo est un véhicule idéal au Sud : pour aller au travail ou à l’école, au marché vendre les produits de la ferme, pour avoir sa propre microentreprise comme un service de bicy-taxi ou de livraison de marchandises, pour se rendre à la clinique de santé, etc. Il est utilisé par, en moyenne, cinq à dix personnes, c’est donc toute la communauté qui en profite.

Donner un vélo est un geste solidaire qui permet de transformer nos ressources inutilisées au Nord en trésors inestimables pour les gens du Sud. Selon une étude réalisée par Vélo Québec, il se vend près de 550 000 vélos annuellement au Québec, qui sont abandonnés en moyenne après 5,5 années pour des raisons de taille ou de style alors qu’ils peuvent encore rouler des centaines de kilomètres. Cyclo Nord-Sud permet ainsi à des milliers de vélos d’être détournés des sites d’enfouissement pour avoir une deuxième vie au Sud pouvant aller jusqu’à vingt ans.

Sans prétention, mais poursuivant de grands idéaux, Cyclo Nord-Sud promeut des valeurs de justice sociale et de respect de l’environnement, un vélo à la fois. Son action concrète donne des résultats tangibles, au Nord comme au Sud.

La force vive de Cyclo Nord-Sud, c’est plus de 1000 membres cotisants, 500 bénévoles et 3 500 donateurs de vélos annuellement.

Site internet : www.cyclonordsud.org
Contact : info@cyclonordsud.org
Facebook/cyclonordsud
8717, 8e Avenue, Montréal, Québec H1Z 2X4
Téléphone : 514 843-0077 – Télécopieur : 514 270-9190

 

 

L’organisme montréalais Micro-Recyc-Coopération reçoit une délégation du Niger

C’est une délégation nigérienne spécialement venue de Niamey que l’organisme Micro-Recyc-Coopération a reçu à Montréal du 12 au 17 septembre. Cette délégation composée du maire de la commune 3 de Niamey Mr Adamou Tini Alzouma et des conseillers Mrs Nouhou Garba, Mabeye Harouna et Mr Nakano Tata Ousmane a permis de renouer une collaboration datant de 2005, en vue d’ informatiser les écoles de la capitale du Niger.

Partenariat pour équiper les écoles de Niamey
Un accord de partenariat a été signé entre Micro-Recyc et la ville de Niamey visant à doter les écoles de la capitale du Niger d’outils informatiques et contribuer ainsi à la qualité de l’enseignement dans le pays. Un projet pilote est en cours visant à être étendu sur tous les arrondissements, compte tenu du fort besoin exprimé par la ville de Niamey. L’idée est d’envisager une collaboration plus large allant de l’installation du matériel à la supervision des opérations, jusqu’à l’appui en local d’un technicien informatique par école. L’objectif étant de favoriser l’autonomie informatique en prolongeant la vie du matériel et de recycler en dernière limite.

Matériel informatique de Micro Recyc installédans un lycée à Ouallam au Niger en 2011

Matériel informatique de Micro Recyc installédans un lycée à Ouallam au Niger en 2011

Qui est Micro-Recyc-Coopération ?
C’est à la fois un organisme de coopération internationale et d’économie sociale basé à Montréal dans le quartier de Parc extension. Micro-Recyc œuvre depuis 2003 à faciliter le transfert, l’appropriation des TIC, pour améliorer l’empowerment des populations désavantagées. Les ordinateurs de Micro-Recyc sont utilisés principalement pour équiper les établissements d’enseignements dans 10 pays du Sud (dont le Cameroun, Niger, Gabon, Haïti…) Micro-Recyc implante des centres de savoirs au Cameroun et en Haïti avec l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Les centres de savoirs facilitent, via les TIC, le partage des savoirs locaux en vue d’améliorer les conditions de vie des populations.

Marathon et sources d’inspirations
Le vendredi 12, La Cdec Centre-Nord représentée par son directeur général Mr Denis Sirois et Mme Stéphanie Ramdé ont marqué l’événement en accueillant la délégation aux « Petites Mains ». Un bon buffet attendait la délégation suivi d’une visite des ateliers de confection situés à coté du café-resto de cette entreprise d’économie sociale de l’arrondissement Villeray-St Michel- Parc extension. Cette visite menée par Mr Ali Abdali directeur des opérations a permis de faire découvrir un modèle d’économie sociale encouragé par la Cdec. Dans l’après midi la délégation a été reçue par la mairie de Villeray-St Michel-Parc extension et de ses conseillers Mme Marie Deros ainsi que Mr Frantz Benjamin qui est aussi président du conseil de la ville de Montréal. Les échanges chaleureux ont laissé place à une séance photo et de la signature du livre d’or.

La délégation du Niger aux "Petites mains" une invitation concoctée par Cdec Centre Nord

La délégation du Niger aux « Petites mains » une invitation concoctée par Cdec Centre Nord

Visite de la délégation des ateliers de confection des "Petites mains"

Visite de la délégation des ateliers de confection des « Petites mains »

Après la pause bien méritée de fin de semaine, la délégation a repris de plus belle son marathon dans la belle province. Le maire de Gatineau Mr Maxime Pedneaud Jobin a reçu la délégation nigérienne le lundi 15 septembre. L’échange cordial a permis à la délégation d’exprimer son désir de mettre en œuvre des partenariats au Québec facilitant l’éducation au Niger via les TIC. Une autre réception attendait la délégation dans la mairie et municipalité de l’Ange Gardien située à 15 minutes de Gatineau. L’après midi a été consacré à la découverte de la novatrice plateforme agricole de l’Ange Gardien permettant aux agriculteurs de partager terres et matériels, réduisant ainsi considérablement leurs investissements tout en priorisant les cultures bio.

Le maire de Gatineau Mr Maxime Pedneaud Jobin  recoit la délégation du Niger

Le maire de Gatineau Mr Maxime Pedneaud Jobin recoit la délégation du Niger

Clôture en beauté
Pour bien finir ce marathon, la délégation nigérienne et Micro-Recyc ont été reçu le mardi 16 à l’hôtel de ville de Montréal, par le maire Mr Denis Coderre, accompagné de la mairesse de Parc extension Mme Anie Samson. Après que le maire nigérien ait remis un cadeau à son homologue montréalais, la délégation a été invitée à participer au conseil municipal. Ce dernier a fait une belle ovation à la délégation qui a été particulièrement touchée par cet accueil. Pour enfoncer le clou, la Coopérative de Développement Régional (CDR) Montréal Laval dirigée par Mr Abderrahim Izirri a également invité la délégation pour un déjeuner-conférence. Il y a été présenté le modèle coopératif au Québec avec son histoire son influence économique et sociale ; la délégation a également été invitée au sommet international des coopératives 2014 qui se tiendra du 6 au 9 octobre à Montréal. La délégation nigérienne a été très réceptive au modèle coopératif qu’elle verrait bien être plus largement répandue au Niger.

La délégation du Niger recue par le maire de Montréal Denis Coderre à l'hotel de ville

La délégation du Niger recue par le maire de Montréal Denis Coderre à l’hotel de ville

La CDR Montréal Laval recoit la délégation pour un déjeuner conférence

La CDR Montréal Laval recoit la délégation pour un déjeuner conférence

Une chance à saisir
Qu’une délégation nigérienne prenne la peine de venir au Québec pour sceller un partenariat avec l’ organisme Micro-Recyc est en soit très encourageant pour les relations Nord Sud. Mais qu’en plus le Niger démontre une réelle volonté politique de placer l’éducation comme priorité est une véritable chance, autant pour l’Afrique que pour l’occident. En effet l’avenir de l’humanité ne se fera qu’avec une coopération accrue entre les peuples, à condition toutefois que les nations priorisent l’éducation et le bien être de leur population. Ce type d’échange est aussi une chance pour le Québec de promouvoir au Sud d’autres modèles de développement comme les coopératives et l’économie sociale. Tout le monde est gagnant avec de telles échanges reste à faciliter économiquement et politiquement de telles initiatives. C’est un véritable défi surtout en période de coupures budgétaires assidues…

Pour toutes informations complémentaires :
Contact : Franck Billaud
Responsable des communications
et des centres de savoirs
Micro-Recyc-Coopération
514 227 5776
franckbillaud@microrecyccoop.org
Site internet de Micro-Recyc

Sensibilisation et éducation du public : nos actions au Québec

Micro Recyc a  tenu sur Montréal et sa région plusieurs  kiosques d’information  qui portent sur l’importance de la réutilisation des déchets électroniques et la préservation des ressources naturelles.  Le public visé était principalement les jeunes dans les universités et CEGEP qui sont bien souvent de grands consommateurs de produits électroniques. Nous avons également participé aux nombreux évènements reliés à la protection de l’environnement tels que tels que la semaine de la réduction de déchets, le salon de l’environnement de Polytechnique et la conférence «Partnership for the Living City »

Kiosque de sensibilisation que Micro Recyc tient dans les écoles, CEGEP, universités

Kiosque de sensibilisation que Micro Recyc tient dans les écoles, CEGEP, universités

Une trousse de sensibilisation faite maison
Pour donner plus d’Impact à nos actions de sensibilisation nous avons développé une trousse de sensibilisation composée d’une vidéo et d’outils pédagogiques qui sont utilisés dans les ateliers que nous tenons dans centres communautaires les écoles et universités.  Notons au passage que la vidéo à été développée en interne par Karin Araujo Flores qui est notre responsable de la sensibilisation et des …. De plus cette trousse à été possible grâce au soutien financier de Cecosol et de l’AQOCI.
La vidéo est un bon moyen retenir d’avantage l’attention du jeune public des CEGEP et des universités mais surtout un outil pour engager les jeunes à agir. Nous nous sommes rendus compte également que la sensibilisation est encore plus efficace lorsqu’elle est suivi d’actes concrets que se soit par la collecte de matériel informatique ou encore par la participation à nos ateliers de création de bijoux et d’objets décoratifs avec des e-déchets.

Témoignages sur de nouvelles façons de recycler: c'est ce que présente la vidéo sensibilisatrice concoctée par Micro Recyc

Témoignages sur de nouvelles façons de recycler: c’est ce que présente la vidéo sensibilisatrice concoctée par Micro Recyc

De nouvelles façons de sensibiliser
En 2013 Micro Recyc a tenu à développer de nouvelles façons de faire pour sensibiliser le public. Raison pour laquelle l’emphase a été mis sur les ateliers Eco Tic Chic qui avaient été expérimentés avec la créatrice Chantal Ménard à partir du printemps 2012.
Cette initiative nous a permis de rendre plus dynamiques et créatives nos actions de sensibilisation. Ainsi il y a eu des actions menées auprès des particuliers lors des ateliers de création donnés dans nos locaux auprès des enfants et des adultes mais nous avons également donné des ateliers de sensibilisation dans les centres communautaires et des bibliothèques à Montréal, comme celui donné dans celle de Saint Léonard à Montréal Nord. Plusieurs interventions ont également été réalisées dans les Cégeps. Le fait de créer des bijoux ou des objets décoratifs avec de vieux morceaux électroniques possède une symbolique forte autant d’un point de vue créatif qu’environnemental et permet de faire plus facilement passer nos messages.

Atelier donné lors des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale

Atelier donné lors des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale

 

Creation faite par un enfant participant à l'atelier de création donné à la bibliothèque de St Léonard

Création faite par un enfant participant à l’atelier de création donné à la bibliothèque de St Léonard

 

Bijoux réalisés avec de vieux composants électroniques - Création Chantal Ménard - Modèle Fadila Fariss - Photographe Pierre Ouimet

Bijoux réalisés avec de vieux composants électroniques – Création Chantal Ménard et Gina Simard  – Modèle Fadila Fariss – Photographe Pierre Ouimet

 

Pour en savoir plus sur Micro Recyc, visitez notre site web

Stage QSF au Costa Rica : le compte à rebours est lancé

Les stagiaires QSF 2014 pour le Costa Rica avec l'accompagnatrice Karin Aroujo Flores (tout à gauche sur la photo.

Les stagiaires QSF 2014 pour le Costa Rica avec l’accompagnatrice Karin Aroujo Flores (tout à gauche sur la photo)

Dans 48 heures, notre responsable de stages internationaux, partira pour le Costa Rica. Karin et Luis le gérant de l’association de producteurs ASOPROLA, prépareront activement l’arrivée de 7 stagiaires, qui vivront leur première expérience de coopération internationale cet été au sein de cette association située dans la région de Punta Arenas. Les stagiaires arriveront le 7 juin et le stage durera 74 jours, soit 2 mois et demi pour s’initier à la coopération internationale mais aussi ce sera l’occasion unique d’appuyer une organisation locale particulièrement active dans la région ou vivront nos 7 jeunes femmes québécoises.

Préparatifs pour la levée de fonds

soiree-benef-qsf-2014-3209-w

Préparatifs pour la levée de fonds

Une année remplie d’apprentissages, de partage et de travail intensif vient de s’achever pour les stagiaires, enfin elles vont pouvoir mettre en pratique bientôt ce qu’elles ont appris. Les 5 formations pré-départ ont été données par notre formatrice Meggie Dufault pour bien préparer l’expérience terrain des 7 jeunes femmes québécoises. L’équipe est donc 100 % féminine et elle est composée de Noémie Fortin-Brunet, Amélie Cuillerier, Marie-Éve Noël, Marie Ève Seguin, Anne-Sophie Coté, Hélène Villemure, Noelia Gravotta. Ces dernières ont été formées dans des thématiques telles que la santé, la sécurité, la dynamique de groupe, la coopération internationale et les contextes interculturels. Karin a même donné des cours d’espagnol pour que les stagiaires puissent mieux s’intégrer. D’ailleurs, le dernier cours d’espagnol s’est transformé en potluck sous la forme d’un bon repas festif, histoire de clôturer la session dans l’esprit du partage.

La formatrice QSF pour le Costa Rica: Meggie Dufault

La formatrice QSF pour le Costa Rica: Meggie Dufault

Soirée potluck pour le dernier cour d'espagnol

Soirée potluck pour le dernier cour d’espagnol

Ambiance festive et musicale !

Ambiance festive et musicale !

Bravo pour les filles qui ont mené une très bonne campagne de financement qui a culminé avec un concert bénéfice baignant dans l’esprit de la coopération.
Pour en savoir plus sur le programme Québec Sans Frontières c’est ICI

Recycler ou Réutiliser, quelle différence cela fait-il ?

Matériel informatique réutilisé par Micro Recyc Coopération au Québec pour équiper une école en Haïti

Matériel informatique réutilisé par Micro Recyc Coopération au Québec pour équiper une école en Haïti

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à connaître la fameuse règle des 3R, Réduire – Réutiliser – Recycler, une base pour la gestion durable des matières résiduelles. Elle se décline parfois sous la forme 3RV, en ajoutant la Valorisation à la stratégie.

Réduire, c’est d’abord minimiser la consommation de biens ou d’énergie à la source pour que moins de déchets risquent d’être produits au final. Réutiliser, c’est réemployer des produits qui ont encore du potentiel d’utilisation et n’ont pas à être considérés comme déchets. Enfin recycler, c’est récupérer les matières premières contenues dans le produit en fin de vie pour recréer de nouveaux produits par la suite.

Le recyclage est bien sûr une démarche bénéfique car il évite la production de nouvelles matières premières et réduit les pollutions de décomposition mais il doit n’être utilisé qu’en dernier recours. Pourquoi ? Car recycler génère très souvent une perte de ressources, la matière recyclée est bien moindre par rapport à la quantité de matière recyclable à l’origine, et le processus utilise une quantité d’énergie considérable avec le tri, le transport, la transformation et la production de nouveaux produits.

Avant le recyclage, il faut donc considérer la réutilisation. Ce qui est réparable devrait continuer à être utilisé, devrait être conservé dans un cycle de vie et ne pas devenir un déchet.

Photo, source: www.glougloutons.com

Photo: glougloutons.com

Prenons un exemple simple : les bouteilles en verre. D’un côté, nous avons une politique de recyclage simple avec une collecte de bouteilles dans de grands conteneurs disposés dans les rues. Lorsque la bouteille est jetée, elle se casse dans le conteneur et ne reste donc que des morceaux de verre ; les morceaux seront triés, nettoyés, fondus en pâte de verre puis seront reconditionnés en nouveaux objets contenant du verre. D’un autre côté, la politique sera celle de bouteilles consignées à retourner dans les magasins, et donc de réutilisation. Le consommateur rapporte sa bouteille, elle sera nettoyée puis réemployée sans transformation. Le cycle est évidemment plus court, la bouteille conserve sa valeur et ne devient plus un déchet dont le traitement nécessite une utilisation excessive d’énergie.

Cette logique doit être rapportée à tout type d’objet, il faut utiliser la valeur des biens au maximum, mais d’autant plus dans le cas des équipements électroniques. En effet, au sein des ordinateurs notamment, les composants sont extrêmement nombreux donc recyclables seulement en fractions très divisées et avec une forte perte de ressources (un ordinateur recyclé ne peut devenir un autre ordinateur identique) ; ces composants sont aussi constitués d’une multitude de matières rares et dangereuses, difficiles à traiter, et qui risquent de générer des résidus toxiques dans l’environnement ; et enfin le réemploi évite la production de nouveaux appareils et donc évite une utilisation supplémentaire de ressources.

La philosophie émergente « du berceau au berceau » semble pertinente et bien imagée : empêcher que les produits connaissent « la tombe » en leur redonnant plusieurs vies, et tendre vers un idéal où le principe même de déchet disparait.

Réparons, usons nos appareils jusqu’au bout. Cet ordinateur qui ne vous semble plus assez performant n’est pas en fin de vie, il possède encore une grande valeur qui pourra certainement satisfaire des populations dans le besoin.

Article: Mael Houyau

Derniers jours pour poser votre candidature à un stage de solidarité internationale

signature

QUÉBEC SANS FRONTIÈRES

Montréal, le 12 septembre 2013 – Vous avez entre 18 et 35 ans? Vous êtes citoyen ou citoyenne du Québec? Vous avez envie de vivre une expérience de solidarité internationale? C’est le moment de poser votre candidature pour réaliser un stage avec le programme Québec sans frontières (QSF). Cette année, QSF propose 35 stages distincts, dans 14 pays répartis en Afrique francophone, en Amérique latine, dans les Antilles et en Asie-Pacifique.  Ces stages sont organisés par 15 membres de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), en collaboration avec des partenaires du Sud.

La plupart des stages se dérouleront au printemps ou à l’été 2014, mais pour y participer, il faut postuler dès maintenant. La date limite pour postuler est différente d’un organisme à l’autre et varie du 13 au 29 septembre. L’AQOCI  vous invite donc à visiter rapidement le site Webwww.quebecsansfrontieres.com pour obtenir toutes les précisions nécessaires.

Les stages offerts favorisent l’acquisition d’expériences professionnelles concrètes dans différents secteurs : les activités génératrices de revenus et le développement de l’entrepreneuriat, l’environnement, l’éducation, la santé, les services sociaux, l’agriculture et la foresterie, la gouvernance et le renforcement de la société civile.

Depuis 1995, l’AQOCI assure la cogestion du programme de stages QSF avec la Direction de la solidarité internationale Haïti et Afrique subsaharienne du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE) du Québec.

Chaque année, près de 300 jeunes provenant de toutes les régions du Québec s’engagent comme stagiaire ou comme personne accompagnatrice, ce qui leur permet d’enrichir leurs aptitudes personnelles et professionnelles. Depuis sa création, ce programme a ainsi permis à des milliers de jeunes québécoises et québécois de partir à la découverte de nouvelles cultures tout en contribuant aux efforts de développement des communautés du Sud.

Créé sur des principes de partage, de solidarité et d’engagement social envers les pays en développement, le programme QSF est bien plus qu’un programme d’initiation à la coopération internationale; c’est une expérience de vie unique, enrichissante et stimulante! Postulez rapidement!

Cette année, des ambassadrices et des ambassadeurs QSF (ex-stagiaires) sillonneront le Québec afin de représenter le programme QSF lors de conférences et d’événements, partageant ainsi leurs expériences personnelles de stage avec divers publics. Toute organisation ou structure désirant recevoir une ambassadrice ou un ambassadeur QSF est invitée à communiquer avec l’AQOCI.

Micro-Recyc-Coopération offre un stage QSF au Costa Rica à l’été 2014, tu es intéressé? n’oublie pas que la date limite est le 13 septembre pour poser ta candidature!

affiche2